Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« 12 nouvelles créations adorables de Jesuso Ortiz | Page d'accueil | Des mandalas complexes dorés avec de la feuille d'or par Asmahan A. Mosleh »

04/11/2016

Street-Art 2.0, des projections géantes d'indiens dans la forêt amazonienne

Philippe-Echaroux-amazonia-streetart-projection_numerik.jpg

Photographe et inventeur du Street-Art 2.0, l'artiste français Philippe Echaroux a été amené à participer à une manifestation unique.  
Avec la participation de l'association Aquaverde, il a été invité par le chef Almir Narayamoga Surui, de la tribu des Suruis en n pleine forêt amazonienne au Brésil, afin de faire découvrir au monde le désastre humain et écologique que représente la déforestation de l’Amazonie, le Poumon de notre planète !
 
Durant une dizaine de jours, il a ainsi photographié différentes indiens de cette communauté pour ensuite projeté leurs visages sur le plus grand écran naturel du monde, la forêt d'Amazonie. 
Cette opération a aussi pour but de sensibiliser la communauté internationale avec cette déforestation massive exercée par les pays les plus riches au détriment des locaux. Le message que veut faire passer Philippe Echaroux est clair : lorsqu'on abat un arbre, c'est comme si on abattait un homme. 
 
La forme de Street Art 2.0 que propose l'artiste français est une moyen d’expression qui respecte l’environnement tout en proposant un message fort.
Cette série de photos sera exposé du 10 novembre au 15 décembre à la galerie Taglialatella (117 rue de Turenne-Paris). 
En attendant, découvrez quelques photos et et une vidéo, ci-dessous.